Calculer son IMC

Si vous êtes soucieux de votre santé ou si vous passez régulièrement des visites médicales, vous avez sans doute déjà entendu parler de l’indice de masse corporelle, ou IMC. Selon les autorités médicales occidentales, cet indicateur sert à mesurer votre forme générale (lire : à dire si vous êtes normal ou gras ), et il se calcule ainsi :
 
IMC = poids en kg divisé par la taille en mètre au carré
 
Par exemple, si vous mesurez 1,75 m et que vous pesez 73 kg, vous faites le calcul suivant : 73 / (1,75 x 1,75) et vous obtenez donc 23,83. Que signifie ce chiffre ? Eh bien c’est votre indicateur de forme générale !

  • S’il est en-dessous de 18,5 = vous êtes en sous-poids
  • S’il est entre 18,5 et 24,9 = vous avez un poids idéal
  • S’il est entre 25,0 et 29,9 = vous êtes en surpoids
  • S’il est au-dessus de 30 = vous êtes obèse

En partant de cette règle, validée aussi bien par le ministère de la Santé français que par le Center for Disease Control and Prevention américain, James Bond serait en surpoids et Dwayne Johnson serait obèse…

La différence de densité entre le muscle et la graisse
Pourtant, personne ne vient me contredire si j’affirme que la variable prédictive est le taux de graisse corporelle… et non un bête calcul qui ne différencie ni les os ni les muscles ni le gras.
 
Pourtant, la densité du muscle est environ cinq fois supérieure à la densité de la graisse (et je ne vous parle pas de celle des os), ce qui signifie pour faire simple qu’un litre de muscle pèse cinq fois plus lourd qu’un litre de graisse, ou bien qu’un litre de muscle pèse aussi lourd que cinq litres de graisse. En clair : plus vous êtes musclé et moins vous êtes gras, plus vous pesez lourd !
 
Là où le serpent se mord la queue, c’est que si vous êtes en surpoids, votre médecin va vous prescrire de faire plus de sport, de manger moins de sucre et plus de protéines (enfin, il vous dira « des légumes et du poisson », ce qui revient au même), ce qui devrait avoir pour effet de vous faire perdre du gras et prendre du muscle, donc vous allez finalement peser plus lourd… »

About The Author